Contact "presse": M. Maxime Da Silva 06.45.56.19.83.

CONGRES DE VERSAILLES: Réactions de Michel Larive

"Nous ne voulions pas conforter M. Macron dans son envie de créer en France, une monarchie présidentielle"  👑

▶️ Retrouvez les raisons pour lesquelles, avec mes collègues de la France Insoumise, nous avons refusé de nous rendre lundi au Congrès de Versailles.

 

Publié le 11/07/18



La grève dont personne ne parle

[Extrait]

"Les délégués syndicaux d’Enedis Muret désirent en effet faire connaître une situation dont personne ne parle : la mobilisation d’Enedis et GRDF, qui a commencé en avril. Les revendications des grévistes concernent la défense du service public, d’une part, mais aussi leurs conditions de travail.

Plus d’une centaine de sites Enedis sont en grève sur toute la France. En Ariège : Foix, Ax les Thermes, Saint-Girons et Lavelanet sont en grève. En Haute Garonne : Muret, Boussens, Saint-Gaudens, et Serval près de Toulouse, ainsi que Grenade. A Montpellier, le siège régional est bloqué."

 

Article en intégralité ici.

 

Publié le 03/07/18


Grève à la SNCF. Les cheminots marcheurs de l'Ariège reçus par des conseillers de l'Elysée

[Extrait]

Le mouvement de grève des cheminots démarré en avril prend des formes diverses : trois salariés de la SNCF en Ariège ont marché depuis leur département jusqu’à Paris. Les trois marcheurs ont été reçus par des conseillers de l’Elysée, à qui ils ont pu expliquer leur point de vue sur la réforme en cours.

 

Article en intégralité ici.

 

Publié le 11/05/18


Bénédicte Taurine et Michel Larive appellent à manifester le 5 Mai prochain

"Le 4 avril, à la Bourse du travail de Paris, dans la salle Ambroise-Croizat, ancien ministre dont le nom rappelle les années de luttes qui ont permis la construction de notre système de protection sociale,  plus de 600 personnes étaient rassemblées dans la salle, et plus de 1200 autres à l’extérieur, avec l’économiste Frédéric Lordon et François Ruffin, député France Insoumise de la Somme.

Ils ont fait le constat qu’Emmanuel Macron et son gouvernement ont clairement démontré leur mépris des travailleurs et leur volonté de détruire nos conquêtes sociales si chèrement acquises.

Le mouvement social actuel témoigne du malaise que ressent la population.

Ils ont proposé aux citoyen.n.e.s, syndicats, associations, partis, de s’unir et d’agir conjointement en manifestant le 5 mai pour une société plus juste et solidaire, et faire enfin barrage à cette politique néfaste.

Les Députés France Insoumise de l’Ariège, appellent toutes les citoyennes et tous les citoyens à se mobiliser très largement le samedi 5 mai."

 

http://www.azinat.com/2018/04/benedicte-taurine-et-michel-larive-appellent-a-manifester-le-5-mai-prochain/

 

Publié le 12/04/18


Bilan en "demi-teinte" de la loi anti-Amazon 2014 sur les frais de port

[Extrait]

"La commission des affaires culturelles et de l'éducation de l’Assemblée nationale discutait ce 11 avril du rapport d’évaluation de la loi du 8 juillet 2014, encadrant les conditions de la vente à distance de livres. Nous détaillons ici l’analyse faite du premier article par Yannick Kerlogot et Michel Larive, corapporteurs."

 

Article en intégralité ici.

 

Publié le 12/04/18


Une loi pour interdire les corridas aux mineurs de moins de 14 ans

[Extrait]

Il faut éloigner les enfants de ces spectacles violents.» Michel Larive, député La France insoumise de l’Ariège, va droit au but, tout comme la proposition de loi qu’il dépose ce vendredi. Selon le parlementaire – membre du groupe d’études «condition animale» qui s’est créé en janvier à l’Assemblée –, il faut interdire l’accès aux corridas aux moins de 14 ans. «La France est signataire de la Convention internationale des droits de l’enfant, rappelle Michel Larive. En janvier 2016, le Comité des droits de l’enfant, l’organe de l’ONU chargé de vérifier l’application de cette convention, recommandait à la France d’interdire les spectacles de tauromachie aux mineurs. Non seulement notre pays fait fi de cette recommandation, mais des villes taurines organisent pour les enfants des "ateliers tauromachie", ou leur offrent des entrées gratuites aux corridas !» La France serait-elle hors-la-loi ?"


Azinat TV - L’invité de la semaine : Michel Larive député de l’Ariège

AZINAT.COM  A REÇU IL Y A QUELQUES JOURS, MICHEL LARIVE DÉPUTÉ DE L’ARIÈGE. MEMBRE DE LA COMMISSION ÉDUCATION, CULTURE, MAIS AUSSI JEUNESSE, SPORT, INNOVATION ET RECHERCHE, IL NOUS PRÉCISE QUELS SONT LES ENJEUX DES DOSSIERS QU’IL TRAITE POUR L’ARIÈGE ET LEUR INCIDENCE POUR L’AVENIR .

 

"Nous commencerons bien entendu sur le sujet des fermetures de classes sur le département et l’importance de ne pas négliger les plateaux techniques et filières développées dans nos établissements scolaires et de formation professionnelle. Pour Michel Larive ce n’est pas parce que notre territoire est préservé qu’il n’y faut rien y faire, bien au contraire, mais ceci doit se faire en cohérence avec nos spécificités.

Economie, service public, fibre optique, savoir-faire et anciennes filières, tels sont les sujets qu’ils souhaite faire émerger et suivre, quels rôles se donne t’il et quelles missions depuis sa prise de mandat, nous vous invitons à le découvrir…le tout en VIDÉO."

Enedis: pas de coupure courant

[Extrait]

"Hier, en fin de journée, les agents, qui avaient déjà reçu le renfort de quelques salariés du Muretain Agglo -eux aussi en grève contre «le manque de dialogue social et la casse du service public» - ont reçu la visite de Michel Larive, député ariégeois La France insoumise. Ce dernier leur a assuré de porter la question globale de l'énergie (électricité, gaz, etc.) devant l'Assemblée nationale dès les premiers jours du mois de juillet."

 

Article en intégralité ici.

 

Publié le 29/06/18


La France doit réaffirmer son leadership en matière de santé mondiale

[Extrait]

Tribune. De retour d’un voyage d’étude parlementaire au Kenya et alors que la neuvième conférence internationale francophone de lutte contre le VIH et les hépatites, organisée par l’Alliance francophone des acteurs de santé contre le VIH et les infections virales chroniques (Afravih), s’est clôturée le 7 avril, nous, élus de tous horizons politiques, appelons le président de la République française, Emmanuel Macron, à envoyer un signal politique fort à destination des acteurs de la lutte contre le VIH/sida en s’engageant à ce que la France accueille la prochaine conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

 

Article en intégralité ici.

 

Publié le 11/05/18


Le député M. Larive au soutien des dossiers municipaux

[Extrait]

"Michel Larive, député (France insoumise) de la deuxième circonscription d'Ariège, a effectué une rencontre avec le conseil municipal de la commune. Le parlementaire, accompagné de son attachée Anaïs Souquet, a été accueilli par le maire Jean-Claude Combres qui a présenté l'historique de La Tour-du-Crieu, anciennement «Les Allemans», avant de lui offrir le livre retraçant l'histoire de la commune écrit par le conseiller Joseph Quérol."

 

Article en intégralité ici.

 

Publié le 03/04/18


Mille tiroirs lève le voile sur «La couleur, la Vie»

[Extrait]

"Michel Larive, député est venu salle Espalioux apporter son soutien aux artistes, mais encore à l'association les Mille tiroirs. «Il nous faut impérativement préserver ces espaces de libre expression artistique, particulièrement menacés en milieu rural, car l'art est un vecteur essentiel d'émancipation et d'intelligence critique. Il est du devoir de l'État d'accompagner et de mettre en valeurs ces artistes français dont la créativité et la diversité est mondialement reconnue» a-t-il dit."


JT 19/20 Midi-Pyrénées : Gravières de Saverdun

Le député s'exprime au micro de France 3 Midi-Pyrénées sur les gravières situées en Basse Ariège.

Retrouvez l'extrait de la vidéo ci dessous et l'intégralité du JT ici avec un passage de Caroline Fiat qui vient défendre les services publics de santé dans la région.


Extension des gravières : Larive veut un moratoire

Michel Larive (LFI): "Nous n'avons de leçons à recevoir de personne"

[Extrait]

"Il y a un an, Michel Larive a été élu député de l'Ariège sous l'étiquette de la France insoumise. D'Arrout à Moscou en passant par Pamiers et Paris, le mandat est intense. Tour d'horizon.

à peine arrivé, aussitôt reparti. élu député de l'Ariège il y a un an, Michel Larive (La France insoumise) n'a pas chômé à l'instar de ses collègues parlementaires. Du local au global, il veut être sur tous les fronts. Interview."

 

Interview en intégralité ici.

 

Publié le 19/06/18

Larive: "Être responsable"

[Article en intégralité]

"Le député de l'Ariège, Michel Larive réagit sur la situation qui se développe en Ariège et en Couserans autour de la mine de Salau, la contre-manifestation de La Bastide de Sérou… «En toute occasion il faut être responsable et chercher le dialogue. C'est ainsi que je condamne toutes les violences d'où qu'elles viennent et quelques soient leurs formes. Si l'enquête de police confirme que l'incendie de la mine de Salau est d'origine criminelle, alors je condamne cet acte avec la plus grande fermeté. Dans le même esprit, je condamne la mise en scène sur une vidéo, d'individus cagoulés qui tirent des coups de feu en l'air. Le droit de réunion est constitutionnel, il est intolérable que les gens qui désirent partager et débattre se voient menacés de ne pouvoir le faire par d'autres sous prétexte d'avis différents, c'est ce qu'il s'est passé à La Bastide-de-Sérou. Je tiens à saluer ici, l'attitude responsable de Mme la Préfète de l'Ariège qui a diligenté les moyens suffisants pour garantir le respect du droit républicain. Il y a quelques semaines la manifestation contre la mine de Salau avait réuni des centaines d'opposants, mercredi, la population favorable à ce projet exerce à son tour son droit de manifester. C'est ça la République ! Ce n'est pas, comme le gouvernement le prône depuis son arrivée au pouvoir, la stigmatisation des uns contre les autres, la surenchère dans les violences verbales, les violences sociales et l'institution d'un autoritarisme d'état qui confine au régalisme de l'ancien régime.»

 

Source de l'article ici.

 

Publié le 08/05/18


Consternant ! Un musée itinérant de la tauromachie... vise à attirer les enfants

[Extrait]

Après s’être installé à Bordeaux et Béziers, le « musée » sur la tauromachie poursuit sa macabre itinérance. À Nîmes, la ville a invité des collégiens à être exposés à ces images violentes.

[...]

Le 21 mars 2018, une proposition de loi pour interdire la corrida aux moins de 14 ans a justement été déposée à l’Assemblée nationale. « Il y a clairement des risques de traumatisme ou d’accoutumance à la violence pour les enfants, expliquait Michel Larive, le député ariégeois (FI) à l’initiative de la proposition dont la question est restée sans réponse du gouvernement. Plusieurs études le confirment. Quand j’apprends que des enfants font des sorties dans le musée des cultures taurines, à Nîmes, ça me choque. Il s’agit d’un conditionnement de l’enfant vers la violence. Mettre des affichettes, cela relève du bon sens. » 

 

Article en intégralité ici.

 

Publié le 10/05/18


Corrida: vers la fin des courses de taureaux ?

[Extrait]

"Le débat est relancé. Le 21 mars 2018, deux propositions de loi relevant du domaine des courses de taureaux[1] ont été enregistrées à l'Assemblée nationale. La première a pour objectif de mettre fin à la corrida[2] alors que la seconde proposition vise à interdire l'accès aux courses de taureaux aux mineurs de moins de 14 ans[3]. Ce sont les premières propositions sur les courses de taureaux de la XVe législature."

 

Article en intégralité ici.

 

Publié le 09/04/18

Tout est politique: Réforme SNCF: "On va pouvoir inclure les cheminots dans la casse du travail" dénonce le député insoumis Michel Larive

[Extrait]

"Michel Larive, député insoumis : Il n'y a pas de négociation. La feuille de route est établie. On dit : "Voilà commence ce sera", et ensuite on dit : "Maintenant, on va discuter". Mais, dans l'ordre des choses, d'abord on négocie, on discute et ensuite on établit, derrière le constat d'une négociation, une feuille de route. Mais, j'aimerais bien qu'on rentre dans le fond. Je me demande pourquoi on veut réformer cette SNCF ? (...) Si c'est juste pour [l'ouverture à la concurrence], pourquoi vous voulez toucher aux cheminots ? Ce que vous voulez, c'est essayer de donner un package à quelqu'un qui va pouvoir s'en emparer lorsque vous privatiserez. On aura là, un statut qui sera le même statut pour tout le monde. On pourra faire de ces salariés, ce qu'on fait avec le reste des salariés français, c'est-à-dire qu'on va pouvoir les inclure dans la casse du travail (...) Je ne vois pas en quoi changer le statut des cheminots va arranger la SNCF, puisque ce n'est pas du tout ça qui grève le budget de la SNCF. C'est peut-être la gestion parce qu'il faut savoir [qu'il y a] 46 milliards de dettes, mais 49 milliards de péages. Alors, je ne sais pas comment monsieur Pepy a géré ceci, mais si on additionne les deux chiffres, on va très loin."

 

Retrouvez l'émission en intégralité ici.

 

Publié le 03/04/18


Paris 2024 : derrière les risques de dérapage financier, une menace sociale

[Extrait]

"Avant le vote du Sénat jeudi, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi, malgré l’opposition de la France insoumise, la seule formation politique hostile aux JO. «L’impact social et environnemental de cet événement sera beaucoup plus négatif que vous nous donnez à espérer», déclarait dans l’hémicycle le député insoumis Michel Larive (Ariège)."


Le député ariégeois Michel Larive veut interdire la corrida aux mineurs et suscite tollé et espoir.

"La proposition n'est pas nouvelle mais voilà que le député de l'Ariège, Michel Larive, la relance. Il veut interdire l'accès aux corridas aux mineurs. Ce qui provoque la colère des aficionados et l'espoir chez les anti-corridas."

Retrouvez ici l'intégralité de l'article.


Le député de l’Ariège Michel Larive s’exprime sur l’avenir du chac, et regrette la disparition des services publics en Couserans.

Retrouvez ici l'interview accordée à Radio Couserans.


Le député Larive demande l'interdiction de la corrida aux mineurs


Le député Michel Larive s'est rendu en Côte d'Ivoire visiter les «Rapaces»


Site ouvert le 7 mars 2018. Pour connaitre les actions du député depuis le début de sa mandature rendez-vous sur les réseaux sociaux ci-dessous: